Adapter nos déplacements

Circulation à vélo
Circulation à vélo

Piétons, vélos, voitures, utilitaires et bus sont souvent en conflit sur nos routes et chemins, au détriment de la sécurité et de la sérénité des usagers. Nous souhaitons rétablir une mobilité plus douce.

 

    • Améliorer l’état des routes avec un programme ambitieux de rénovation tout au long du mandat.
    • Mettre en place une signalétique directionnelle cohérente.
    • Aménager les parkings des églises, du Champ de Foire, de l’héliport et face à la station service.
    • Créer des cheminements cyclables, chaque fois que c’est possible, pour sécuriser les déplacements à vélo sur toute l’Ile et rendre plus agréable la circulation en voiture et à vélo.
      • En priorité, aménager l’accès vélo à Port Joinville par le haut de la plage de Ker Châlon pour séparer les flux de la rue Pierre Henri.
      • Poursuivre le projet de cheminement cyclable de Port-Joinville vers la côte sauvage.
    • Repenser le service de bus municipal pour offrir aux usagers des horaires adaptés et permettre des trajets plus directs.
    • Permettre la circulation à pied en toute sécurité en élargissant ou en créant des trottoirs et des cheminements piétons avec notamment des accès pour les personnes à mobilité réduite.

Entreprises et emplois

Emploi
Emploi

Nous vous présentons quelques statistiques sur les entreprises et les emplois sur l’Ile d’Yeu.

 

Notre île comptait 452 entreprises en 2018, avec  44 créations dans l’année. La répartition de ces entreprises par secteur d’activité est détaillée ci dessous.

Entreprises en 2018
Entreprises en 2018

Concernant les emplois, ils se répartissent comme indiqué ci-dessous. On constate une forte majorité d’hommes dans les secteurs agriculture, industrie et construction. Le secteur commerce, transport et services divers est équilibré entre femmes et hommes. Enfin, les femmes sont majoritaires (plus des 2/3) dans le secteur administration publique (y compris enseignement et santé).

Emploi par secteur d'activité
Emplois par secteur d’activité

Pour terminer, un peu plus de 3/4 des emplois sont des emplois salariés, pourvus de manière équilibrée par des femmes et des hommes.

Concernant les emplois non-salariés, ils sont répartis environ 2/3 hommes et 1/3 femmes.

Emploi H/F et salarié/non-salarié
Emploi H/F et salarié/non-salarié

La Citadelle ou le Fort de Pierre Levée

Fort de Pierre Levée
Stéphane Batigne [CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0)]
La Citadelle fut construite entre 1858 et 1866 pour servir de caserne militaire pouvant accueillir jusqu’à 400 soldats. Le nom de Pierre Levée vient d’un grand menhir qui a été déplacé à la construction et détruit depuis.

Depuis 1871, elle a servi de caserne, puis a été transformée en prison d’Etat qui a notamment hébergé entre 1945 et 1951 le Maréchal Pétain, condamné à la prison à perpétuité.

Elle a enfin servi de centre d’hébergement pour colonies de vacances dans les années 60.

Le Fort a été classé Monument Historique en 1984, et abrite aujourd’hui notre radio Neptune FM, plusieurs associations et le festival Viens Dans Mon Ile.

Le service Patrimoine y organise régulièrement des expositions.

Le Chapiteau
photo Flechman [CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)]
Au début des années 2000, le chapiteau y a été installé, à l’origine de manière provisoire pendant les travaux de rénovation du Casino, mais toujours en place 15 ans après, et utilisé pour des fêtes, mariages ou réunions publiques.

Enfin, récemment, l’ancienne salle Louis Michaud a été démolie, libérant de l’espace.

Nos propositions pour le tourisme

Tourisme
Tourisme

Le tourisme est une activité incontournable pour l’économie de l’Ile. Nous travaillerons avec l’Office de Tourisme et tous les acteurs pour mettre en place un plan d’actions cohérent.

Maintenir l’activité estivale, essentielle pour les commerces

En restant dans la limite de la capacité d’accueil, pour favoriser la préservation de l’Ile mais aussi le bien-être et la sérénité de tous durant cette période.

    • S’attacher à ce que Yeu reste une destination attractive et accueillante.
    • Installer une antenne point Info présentant les commerces, activités et produits de l’Ile dans la salle d’attente à Fromentine.

Étendre l’activité sur les périodes offrant de vraies perspectives

La moyenne saison, la Toussaint et Noël sont des périodes que nous souhaitons développer:

    • Créer des événements et des animations thématiques générant de la fréquentation.
    • Renforcer l’offre en matière d’activités (nautisme, activités nature, activités couvertes…).
    • Mettre en place des actions de communication efficaces.

Le transport de matériaux et le trafic passagers

l'Insula Oya II
l’Insula Oya II

Au-delà des discours, il y a les chiffres.

Nous partageons avec vous quelques chiffres sur l’ensemble du trafic maritime pour l’année 2019. Ce sont des indicateurs sur la santé de notre économie.

Le transport de matériaux s’élève à 80000 tonnes. Ce tonnage englobe les marchandises, le sable, le carburant, le poisson et divers/vrac comme le goudron pour les routes. Plus de la moitié de ce tonnage transite par le CASAM IV.

Concernant les visiteurs, le port de plaisance compte de l’ordre de 25000 nuitées. La majorité de ces nuitées sont en juillet et en août. Avec une moyenne de 4 plaisanciers par nuitée, cela classe le port de plaisance dans les plus grandes structures d’accueil de l’Ile.

Le trafic passagers toutes compagnies confondues est lui d’environ 700000 personnes dont presque 300000 sur les seuls mois de juillet et août.

Même s’il est difficile d’extrapoler à partir de tous ces chiffres, on peut estimer la fréquentation touristique à environ 200000 personnes qui visitent l’Ile d’Yeu sur juillet-août.

 

Soutenir les seniors

Nos seniors
Nos seniors

La population des seniors va augmenter de manière significative au cours des prochaines années. Il est de notre responsabilité de les soutenir et de les accompagner pour que cette période de leur vie se déroule au mieux.

Aujourd’hui, plusieurs d’entre eux habitent une maison qu’ils trouvent parfois trop difficile à entretenir, pas assez confortable et trop éloignée du Port. Ils aimeraient se rapprocher des commerces et des centres de soins. Des logements plus petits et plus confortables faciliteraient leur vie. Mais souvent cela se traduit par un déménagement vers un de nos EHPAD.

Nous pensons qu’il existe d’autres solutions. Nous souhaitons développer un « parcours seniors » offrant une étape intermédiaire avant d’entrer en EHPAD.

Nos propositions:

Regrouper les deux EHPAD sur le site des Chênes Verts en étroite collaboration avec le département et l’Agence Régionale de Santé. Cela permettra de mutualiser les coûts et d’améliorer l’accueil et le service. Cela permettra également de faciliter les conditions de travail du personnel de l’établissement. Nous tenons à saluer ce personnel, car ils font aujourd’hui un travail formidable et sont dévoués envers nos aînés.

Développer des logements proches des commerces du Port (voir notre proposition pour le logement). Cela offre une alternative et permet de retarder l’entrée en EHPAD en facilitant la vie quotidienne dans des logements fonctionnels et adaptés.

Soutenir les aides à domicile, en augmentant les services et les soins à domicile, ainsi que la possibilité de portage de repas. Cela permettra également de prolonger le maintien à domicile.

Construire un pôle social rue Clemenceau pour regrouper en guichet unique tous les services. Cela concerne le CCAS, le centre médico-social du département, l’ADMR, la maison des services publics et le service social des pêches.

Mettre en action, avec tous les acteurs de la santé, le Contrat Local de Santé signé en octobre 2019. Plus particulièrement concernant les seniors, nous allons:

    • Travailler sur l’Hospitalisation à Domicile.
    • Permettre l’installation pérenne de praticiens (exemple dentiste…).
    • Concrétiser la téléconsultation par la fibre optique en liaison avec l’équipe médicale.

Equiper les accès aux plages: pour protéger les dunes, mais également pour un meilleur confort des personnes âgées ou à mobilité réduite.

Permettre la circulation à pied en toute sécurité en élargissant certains trottoirs ou en construisant de nouveaux trottoirs où c’est possible, et en facilitant les accès aux personnes à mobilité réduite.

Démographie : une population vieillissante

Bien vieillir
Bien vieillir

Le recensement 2020 se termine, et l’INSEE n’a pas encore publié les résultats.

La population de l’Ile comptait environ 2000 habitants dans les années 1800. Elle augmente jusqu’à environ 4700 dans les années 1960.

Depuis, cette population totale de l’Ile d’Yeu est relativement stable avec un peu moins de 5000 habitants.

Evolution de la population de 1968 à 2016

Le découpage par tranche d’âge montre un vieillissement significatif de la population entre 2011 et 2016.

Vieillissement de la population

Ce vieillissement devrait se confirmer dans les prochaines années. En effet, les plus jeunes des « anciens », ceux qui ont ont de 45 à 74 ans, augmentent également. De ce fait, ils constituent une réserve qui va alimenter les effectifs pendant de nombreuses années.

La bonne nouvelle est que nous vieillissons plus sur l’Ile d’Yeu qu’en Vendée !

En effet, en 2016, 22.1% de notre population avait entre 60 et 74 ans contre seulement 18,8% en Vendée, et 12.9% de notre population avait plus de 75 ans contre 11% en Vendée. C’est probablement le bon air !

Faire du logement une priorité

La pénurie de logements touche tout le monde (jeunes, seniors, familles ou personnes seules, nouveaux arrivants, saisonniers).

Le logement sur l'Ile

Notre proposition comporte quatre points prioritaires:

  1. Développer des programmes de logements locatifs à l’année et d’accession à la propriété sur Saint-Sauveur, Cadouère et la Tonnelle dans un premier temps (pastilles rouges sur la carte), puis aux Bossilles, au Moulin Maingourd et à la Belle Poule (pastilles bleues sur la carte). Nous réaliserons des programmes à taille humaine, et ils comporteront notamment des logements de type T1 et T2.
  2. Développer des logements proches des commerces de Port-Joinville pour nos seniors, en construisant notamment au Petit Chiron (pastilles vertes sur la carte), puis en réaménageant l’aile centrale du bâtiment Calypso une fois le regroupement des EHPAD achevé (pastille verte et orange sur la carte).
  3. Mettre à disposition des logements pour les travailleurs saisonniers à Port-Joinville puis dans l’aile Nord du bâtiment Calypso une fois celui-ci disponible (pastille verte et orange sur la carte).
  4. Etudier avec les propriétaires privés les opportunités de mise à disposition de logements existants.
Programme de développement de logements
Programme de développement de logements (clic pour zoomer)

Crédits : fond de carte © les contributeurs d’OpenStreetMap

Quelques chiffres sur le logement

Le casse-tête du logement
Le casse-tête du logement

Nous constatons tous une pénurie de logements qui touche les jeunes comme les aînés, ainsi que ceux qui veulent s’installer sur l’Ile pour y travailler à l’année ou comme saisonniers.

Mais au fait, savez vous combien de logements existent sur l’Ile? Vous trouverez dans le graphique ci-dessous l’évolution du parc entre 1968 et 2016.

Depuis 2016, le parc a continué à se développer et atteint aujourd’hui environ 6300 logements.

Evolution du parc de logements
Evolution du parc de logements

En complément, mais cela ne surprendra personne, la répartition entre maisons et appartements, avec une large majorité de maisons.

Maisons / appartements
Maisons / appartements

Les espaces naturels de l’Ile d’Yeu

Espace naturel
Espace naturel

Nous avons la chance de disposer d’une grande richesse naturelle et chaque acteur doit y trouver sa place afin de pérenniser nos traditions ou nos loisirs…

Nos espaces naturels représentent environ 40 % de notre territoire de 2300 hectares et sont gérés par deux agents de la municipalité. En juillet et août, trois personnes sont recrutées pour sillonner le territoire afin de sensibiliser la population et nos visiteurs estivants sur nos richesses naturelles et leur fragilité.

On dénombre 750 variétés de plantes sur l’Ile, ce qui représente un sixième de la flore nationale. Parmi ces variétés, plusieurs sont protégées en Europe.
Nous avons également plusieurs espèces d’oiseaux protégés.

Le département nous assiste pour la gestion de notre espace naturel, notamment en rachetant, de gré à gré ou par préemption les terrains situés en « Espace Naturel Sensible ».

Les espaces naturels de notre Ile sont protégés par trois plans Natura 2000:

  • La zone spéciale de conservation « Côtes rocheuses, dunes, landes et marais de l’Ile d’Yeu » créée en 2014 et administrée par la commune.
  • La zone spéciale de conservation « Plateau rocheux de l’Ile d’Yeu » créée en 2017, entièrement située en mer, et administrée par l’Agence française pour la biodiversité.
  • La zone de protection spéciale « Secteur marin de l’Ile d’Yeu jusqu’au continent », également en mer et dont la mise en place est pilotée par l’Agence française pour la biodiversité.

L’intérêt de ces plans Natura 2000, impulsés par l’Europe, est de disposer d’outils de gestion et de financements.

Nous possédons une grande diversité de paysages avec notre côte rocheuse, nos pelouses et landes littorales, nos dunes mobiles et fixées, nos petits marais d’eau douce et localement subhalophiles*, nos fonds marins variés.

Et surtout l’insularité nous offre la chance d’être relativement protégés de plusieurs pollutions fréquentes sur le continent.

Notre devoir est de protéger et de préserver ces espaces, leur flore et leur faune pour que les générations futures puissent continuer d’en profiter.

*subhalophile : contenant un mélange d’eau douce et d’eau salée