Le programme

Concertation
Concertation

Nous avons ouvert notre page Facebook et notre site internet il y a une semaine avec la publication de notre éditorial. Vous êtes déjà nombreux à nous suivre et à lire régulièrement nos petits articles de la rubrique “Le saviez vous ?”.

Il est désormais temps de commencer à dévoiler notre programme.

Ce programme, nous l’avons construit tous ensemble depuis plus de quatre mois. Cela a demandé de longues heures de travail à chacun des membres de notre liste et à quelques sympathisants qui nous ont accompagnés.

Nous avons débattu de tous les sujets, ensemble, cherchant à construire le projet qui apportera le meilleur à notre Ile. Nos discussions ont toujours été passionnées. A chaque fois, à force d’écoute et de dialogue, nous avons réussi à faire ressortir une solution qui convenait à tous et que chacun de nous est prêt à défendre devant vous. C’est la beauté de notre démarche participative!

Dans quelques jours, vous recevrez notre programme quand l’imprimeur aura achevé son travail.

D’ici là, nous allons commencer à vous dévoiler quelques unes de nos proposition chaque semaine à partir de demain lundi sur notre page Facebook et notre site web. N’hésitez pas à réagir et commenter : si une proposition peut être améliorée grâce à votre contribution, nous serons ravis d’en tenir compte!

Merci de nous suivre, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook pour ne pas manquer une publication. Et rendez vous dès demain pour la fin du suspense et la publication de notre première proposition.

L’aérodrome

Avion de loisir
Avion de loisir

L’aérodrome de l’Ile d’Yeu est la propriété de la commune; il est géré par délégation par la chambre de commerce de la Vendée.

Tous les ans on compte environ 13000 mouvements, atterrissages et décollages, sur le terrain.

Il peut recevoir les appareils de jour comme de nuit et est équipé pour le vol aux instruments.

Il est le siège de la compagnie Oya hélico qui assure des vols réguliers sur Fromentine et nos évacuations sanitaires tout au long de l’année.

Les avions de clubs français ou étrangers, quelques compagnies privées, de nombreux pilotes amateurs, et même l’armée française, se réjouissent régulièrement de venir atterrir ici dès que le soleil inonde la piste. La destination est prisée puisque l’Ile est la troisième destination touristique aéronautique.

L’aéroclub de l’Ile d’Yeu assure une moyenne de 1200 heures par an , forme des pilotes, et propose des vols découverte tout au long de l’année.

L’aérodrome est un bien précieux pour notre Ile et fait partie de nos équipements de sécurité.

L’agriculture sur l’Ile d’Yeu

L'agriculture de l'Ile
L’agriculture de l’Ile

Jusque dans les années 1950, la surface agricole utile représentait environ 1100 hectares ou 11 km² sur les 2300 hectares  (23km²) que compte l’Ile d’Yeu, soit presque 50%.
Le développement de la pêche puis du tourisme pendant la seconde partie du XXe siècle ont conduit à une réduction importante de l’activité agricole. Il reste uniquement 230 hectares de surface agricole utile soit 10% de la surface totale.
Il n’y a plus qu’une dizaine d’agriculteurs sur l’Ile et l’installation de nouvelles exploitations se heurte à plusieurs problèmes:

  • concurrence avec l’activité de développement touristique et immobilier, qui fait flamber le prix des terrains,
  • des parcelles qui se morcellent de génération en génération avec les successions, compliquant leur acquisition (il faut parfois négocier avec plusieurs dizaines de propriétaires en indivision),
  • les terrains sont devenus des friches au fil des années (environ 25% de la surface de l’Ile est en friche), appauvrissant la terre et la biodiversité, et demandant des moyens importants avant de pouvoir les remettre en culture.

Mais il y a plusieurs raisons de rester optimistes:

  • Le PLU 2014 a fait passer la zone agricole de 4% à 10% de l’Ile.
  • Plusieurs acteurs sont mobilisés autour du projet Terre Fert’île. Il vise à maintenir et développer une agriculture durable et responsable sur l’Ile.
    Les premiers résultats sont encourageants avec l’implantation de nouvelles exploitations ces dernières années.

Nous sommes encore loin de l’autonomie alimentaire, mais cela progresse!

La pêche professionnelle à l’Ile d’Yeu

La pêche sur Yeu
La pêche sur Yeu

La flottille islaise totalise 25 unités et 110 marins pêcheurs, 10 navires de pêche au large et 15 de petite pêche ou pêche côtière.
Du plus petit navire qui drague les patagos devant le port, au plus grand qui pêche la lotte aux accores des fonds, le tonnage pêché varie entre 2000T et 2500T par an.
La principale espèce débarquée est de très loin le merlu suivi par la lotte, le bar, la sole et le lieu jaune. Ces 5 espèces représentent plus de 85 % des débarquements.
Le poisson est vendu principalement à la criée des Sables d’Olonne. La moitié de la pêche transite par la criée de l’Ile d’Yeu. La criée est devenue une plate-forme logistique équipée d’une glacière, d’un frigo tampon et de viviers pour envoyer dans les meilleures conditions via le navire Maxiplon, poissons et crustacés aux Sables d’Olonne.
Une partie reste sur l’Ile d’Yeu pour être vendue de gré à gré à deux entreprises de mareyage.

Les associations de l’Ile d’Yeu

 

133 associations
133 associations

Notre Ile compte 133 associations pour 4690 habitants. Cette forte densité du tissu associatif est très rare et nous sommes probablement proches du record de France !

Ces associations sont essentielles pour maintenir de l’animation tout au long de l’année, et elles contribuent à entretenir la cohésion sociale au sein de la population.

Parmi ces associations, dans le domaine des loisirs, 32 sont liées à la culture et 31 au sport. En complément, 16 s’occupent d’entraide, et 9 sont en rapport à la scolarité de nos enfants.

Grâce à ce dynamisme associatif, l’Ile d’Yeu a été sélectionnée en 2019 par le département de la Vendée qui lui a attribué le label « Commune Vendée Double Coeur ».

Un grand BRAVO à tous nos bénévoles !

Les routes sur l’Ile d’Yeu

Un chemin de l'Ile
Un chemin de l’Ile d’Yeu

Sans compter les voies et chemins privés que chaque propriétaire entretient comme il le souhaite, notre Ile comporte environ 120km de routes, réparties pour moitié en voies bitumées et pour moitié en chemins carrossables.
Trois routes (la D22A du Port à la Meule, la D22B du Port à la Croix et la D22C entre le Bourg et la Meule) sont entretenues aux frais du département.
La municipalité consacre chaque année un budget d’investissement pour maintenir en état les autres routes.

S’inscrire sur les listes électorales ou faire une procuration

Votez le 15 mars !
Votez le 15 mars !

Vous n’êtes pas inscrit sur les listes ?

Savez-vous qu’il est encore temps de vous inscrire sur les listes électorales? Vous avez jusqu’au 7 février (donc fin de cette semaine) pour le faire.

Il vous faut être résident principal sur l’Ile d’Yeu, ou bien résident secondaire si vous pouvez montrer vos avis d’imposition (taxe foncière ou taxe d’habitation) des deux dernières années.

Voter est important, quel que soit votre vote, même si nous espérons que ce sera pour notre liste !

Pour en savoir plus, allez sur Service-Public.fr

Vous serez absent le jour de l’élection ?

Il est toujours possible de faire une procuration à quelqu’un inscrit sur les listes électorales qui sera sur l’Ile pour voter à votre place.

Le plus simple est de faire la procuration à la gendarmerie, ou dans un commissariat de police si vous êtes dans une grande ville.

Mais attention, une personne ne peut recevoir qu’une seule procuration sauf exception !

Pour en savoir plus, allez sur Service-Public.fr