Réponse à l’article publié par Bruno Noury et Carole Charuau sur leur page Facebook «Canton Ile d’Yeu 2021» le 23 juin 2021

Vous nous accusez publiquement et nommément à 3 reprises de «publication d’informations erronées et contrefaites à des fins électorales», et de «fabrication de fausses nouvelles».
Nous réagissons à ces propos que nous considérons diffamatoires.

Nous admettons les fins électorales de nos publications. Nous cherchons à attirer l’attention des citoyens sur l’importance d’être informés par leurs élus, et sur l’intérêt d’avoir des élus qui agissent pour obtenir des résultats.

Mais nous démentons formellement vos autres accusations qui relèvent de la diffamation:

La zone de froid

La légende de la photo publiée indique clairement qu’il s’agit d’une «simulation».
Nous indiquons en dessous «aucun détail nous a été communiqué officiellement. Nous devons écouter les rumeurs, qui parlent de la cale Barranger!».
Nous lançons une alerte face à l’absence d’information de la population et indiquons que ce projet «devrait être présenté aux Islais à l’avance, pour qu’ils puissent comparer les solutions, comprendre, et donner leur avis».

Où sont les fausses nouvelles?

L’article retiré

Nous n’avons pas «été contraints de supprimer la publication».
Nous l’avons retirée pour respecter la volonté et protéger les intéressés qui ont été interpelés et se sont sentis en difficulté.
Vous ne faites pas grand cas de leur volonté en relançant publiquement le sujet.

Nous confirmons que rien n’est contrefait ni erroné dans cet article.

Le logement

Vous indiquez que le logement est une compétence communale. C’est également une compétence départementale :

    • Relisez la loi NOTRe de 2015 et son tableau de répartition en page 10 qui indique clairement le partage des compétences entre commune et département.
    • Nos écrits invoquent surtout le rôle clé de Vendée Habitat dans le logement. Vendée Habitat est rattaché au conseil départemental qui désigne 13 des 23 membres de son conseil d’administration, dont vous faite partie!

Où sont les informations erronées et contrefaites?

En conclusion

Nous considérons votre réquisitoire comme diffamatoire.
Comme vous «Nous déplorons l’utilisation de méthodes indignes d’un débat électoral et répréhensibles par la loi, visant à instaurer un climat de défiance envers les [candidats].
Oui au débat ! Non à la divulgation ou à la fabrication de fausses nouvelles.»

Les journées ne font que 24h !

Nous avons déjà parlé de cumul des mandats. Le cumul maire-conseiller départemental est courant en France. Mais à l’Ile d’Yeu, c’est très différent.

Comparons-nous à Noirmoutier

Si on prend l’exemple de notre voisine Noirmoutier, qui a le double de notre population avec presque 10000 habitants, et à peine plus du double en taille de territoire.

    • Il y a 4 communes (Noirmoutier en l’Ile, l’Epine, Barbâtre et la Guérinière) donc 4 maires et 4 premiers adjoints.
    • Il y a une communauté de communes de l’Ile de Noirmoutier, avec 1 président et 1 premier vice-président, qui pilotent tous les agents salariés de la communauté de communes.

Cela fait 10 mandats de responsables et d’adjoints pour s’occuper du territoire de Noirmoutier contre seulement 2 pour l’Ile d’Yeu! Et cela laisse du temps au maire d’une des communes de Noirmoutier pour consacrer de l’énergie au niveau du conseil départemental s’il le souhaite.

Au passage, notons qu’avec 2 fois plus d’habitants que l’Ile d’Yeu, Noirmoutier a reçu du département à peu près le double des subventions de l’Ile d’Yeu dans son contrat Vendée Territoires (1.5 millions € contre 0.8 millions € pour l’île). C’est équivalent.

Comment fonctionne l’Ile d’Yeu?

A l’Ile d’Yeu, c’est différent, et en complément du travail de maire « normal », notre maire doit en plus gérer tous les domaines d’un président de communauté de communes:

    • développement économique, maison de l’emploi, office de tourisme…
    • environnement, ordures ménagères, eau, assainissement, gestion des marais, lutte contre les nuisibles…
    • aménagement du territoire, SDIS, SNSM…
    • logement, habitat,
    • transport scolaire,
    • maison de santé, transport à la demande,
    • piscine,
    • certaines actions culturelles.

Jusqu’à l’an dernier, il pouvait s’appuyer sur l’ancienne première adjointe qui se consacrait uniquement à l’Ile d’Yeu. Mais désormais, le maire et la première adjointe sont candidats aux mandats de conseillers départementaux. Avec en plus les 2e et 3e adjoints comme remplaçants!

Gérer la commune de l’Ile d’Yeu, plus le travail que devrait faire une communauté de commune de l’Ile d’Yeu, plus le supplément de travail lié à l’insularité (relation avec Yeu Continent, la Compagnie Vendéenne, Oya Hélicoptère, dépôt de carburant, aérodrome, etc.)…
24 heures par jour suffisent à peine!

Travailler au département pour l’Ile d’Yeu

Si seulement l’île était sur le continent, aller à la Roche sur Yon ne prendrait pas très longtemps… Mais d’ici, pour une simple réunion de 30 minutes à la préfecture, on y passe souvent la journée!

Dans ces conditions, comment faire pour à la fois bien gérer la mairie de l’Ile d’Yeu, plus les fonctions d’une communauté de communes, plus celles liées à l’insularité, et en même temps passer du temps au département pour:

    • assister aux conseils départementaux?
    • participer aux commissions départementales?
    • travailler sur les sujets généraux de la Vendée?
    • traiter les sujets spécifiques qui concernent l’Ile d’Yeu?
    • faire avancer nos projets de patrimoine (église du Port, estacade, port de la Meule, corne de brume…)?
    • préparer les projet du long terme (climat, protection contre la montée des eaux…)?
    • relancer régulièrement Vendée Habitat:
      • provoquer des réunions de travail,
      • répondre à leurs questions,
      • les activer afin de rapprocher les EHPAD en moins de 15 ans (c’est mal parti!)
      • et surtout faire avancer les logements!
    • enfin pour informer les Islais, échanger avec eux, les écouter, débattre des actions et projets qui les concernent?

Le résultat

Nous n’avons reçu qu’un seul magazine municipal en 2 ans depuis celui de juillet 2019 (bilan de mandat du maire) alors que nous étions habitués à 2 ou 3 par an. Et en plus il a été publié en mai, 1 mois avant les élections départementales!

Le maire et sa première adjointe étaient tellement débordés pendant la campagne électorale qu’ils ont dû annuler le conseil municipal du mois de juin!

Et combien d’autres sujets ne sont pas traités à fond, ou alors simplement oubliés faute de temps?

Monsieur le maire, Madame la première adjointe, vous avez beaucoup de bonne volonté, vous êtes probablement travailleurs et pleins d’énergie, mais vos journées ne font que 24 heures et vous n’êtes pas des super-héros!

Nous sommes là pour l’île et ses habitants.
Nous saurons vous aider, nous savons travailler en équipe et nous serons plus disponibles et plus efficaces à 4 qu’à 2 pour défendre, mieux ensemble, avec les Islais, les intérêts de l’Ile d’Yeu et de la Vendée!

Entrepôt frigorifique

La situation

Depuis de nombreuses années, plusieurs associations d’usagers réclament un entrepôt frigorifique à la gare maritime.

En effet, celui-ci est indispensable pour garantir la chaîne du froid entre la fabrication des aliments et leur vente dans les réfrigérateurs ou congélateurs de nos épiceries et supermarchés.

Jusqu’à présent, notre approvisionnement ne respectait pas les normes sanitaires, et nous prenions le risque de manger de la nourriture avariée, avec des possibilités d’empoisonnement.

Heureusement, à notre connaissance, cela n’est pas encore arrivé!

Le projet

La bonne nouvelle est que le département a enfin pris la décision de lancer l’investissement pour construire cet entrepôt. C’était urgent!

Nous n’avons pas les détails, mais nous estimons les besoins à environ 600m² d’entrepôt pour répondre à la demande en saison. Cela permet de stocker les conteneurs et de laisser la place pour la circulation des chariots élévateurs.

La localisation

Une fois de plus, nous subissons l’opacité et le manque de communication de nos élus de la mairie et du département. Un projet comme celui-ci devrait être présenté aux Islais à l’avance, pour qu’ils puissent comparer les solutions, comprendre, et donner leur avis.

simulation d’un entrepôt de 500m²

Mais aucun détail nous a été communiqué officiellement. Nous devons écouter les rumeurs, qui parlent de la cale Barranger!
Cette rumeur est probablement vraie, car nous avons vu ces dernières semaines des techniciens vérifier la solidité du sol sur la cale en faisant des carottages.

Comment imaginer défigurer le front de port avec un bâtiment industriel? Déjà la nouvelle mairie s’impose à nous, mais là, ce serait le comble!
Il doit bien y avoir d’autre solutions côté Criée!

1er tour : Merci pour votre confiance

416 électeurs ont voté pour nous au 1er tour, ce qui nous positionne en 2e position sur 4 avec 29.21% des suffrages.

C’est la preuve que nos valeurs de transparence et nos propositions pour construire ensemble une île meilleure vous ont touchés❤.

Seul 1 électeur sur 3 a voté! C’est très faible pour des élections qui concernent directement votre avenir.

Venez tous dimanche vous opposer aux sortants qui cumulent les mandats, soutenez le changement!

Tout va se jouer dimanche avec vous !

Votez!

Vous avez lu nos articles. Vous nous avez écoutés sur Neptune FM, TV Vendée, et lus dans la presse.
Vous nous avez encouragé avec de nombreux « like » et partages.
Nous avons reçu beaucoup d’encouragements et de propositions.
Cela nous a fait chaud au cœur.

MERCI !!!

L’élection de dimanche montre un sentiment de MALAISE avec les élus sortants.
Si vous regardez la liste des candidats opposés au maire dans cette élection, vous y trouverez dans les candidats M’YEU Ensemble et d’Alternative de Gauche plusieurs personnes qui ont siégé au conseil municipal aux côtés du maire dans le passé:

    • 2 anciens premiers adjoints,
    • 2 anciens adjoints à l’environnement
    • une conseillère municipale

Cette opposition d’autant de personnes qui l’ont côtoyé  doit vous interroger. C’est un appel au changement!

Nous comptons sur vous, à dimanche!

Pour respecter la Loi, nous devons arrêter de publier ce soir jusqu’à dimanche soir, et nous fermerons les commentaires. A lundi matin, et bon weekend à tous.

Hélène et Patrice

Quel courage !

Nous sommes favorables aux valeurs d’écoute, de dialogue et de démocratie participative.

Mais nous n’imaginions pas ce nouveau mode de communication. Au milieu de la nuit dernière, des individus ont souhaité commenter notre discours politique en taguant les affiches M’YEU Ensemble des 3 bureaux de vote de l’Ile d’Yeu.

La prochaine fois, restez dormir dans votre lit et économisez les quelques € de la bombe de peinture. Cela gagnera du temps à tout le monde:
-la police municipale qui a dû se déplacer pour constater le délit,
-les services techniques de la mairie qui ont aidé à nettoyer la peinture,
-et nous qui avons dû coller de nouvelles affiches.

A la place, vous pouvez commenter nos articles Facebook et avoir le courage de vos opinions au lieu de la lâcheté d’une attaque personnelle anonyme.
Nous ne censurons pas les commentaires, sauf s’ils sont vulgaires, impolis, etc.

La base de la démocratie c’est la liberté d’expression politique!

En plus, cela peut coûter cher:
-450€ d’amende au titre de l’article 17 de la Loi du 29 juillet 1881
-3 750€ d’amende et d’une peine de travail d’intérêt général au titre de l’article 322-1 du code pénal

Complémentarité des mandats

Ils vous font croire qu’il est indispensable de cumuler le mandat de maire ou 1er adjoint avec celui de conseiller départemental.
Et que sinon, le département va bloquer les projets ou réduire les subventions ! Mensonge !
Comment imaginer que nous allons réduire les budgets et bloquer les projets pour l’Ile d’Yeu ? Que penseraient tous les électeurs qui nous ont soutenus et ont cru en nous ?

Le Contrat Vendée Territoire du département donne 800000€ à l’Ile d’Yeu, alors que le Contrat Territoires-Région donne 1250000€ soit 50% de plus alors qu’ils ne sont pas conseillers régionaux !

Être maire ou 1er adjoint demande du temps. Surtout à la mairie de l’Ile d’Yeu qui cumule déjà les responsabilités de commune et de communauté de commune. A vouloir trop cumuler, vos élus actuels n’ont plus le temps de tout faire. Ils doivent mettre de côté certains sujets. Ils oublient de vous écouter et de vous informer !

Au contraire, nous serons disponibles pour agir, vous écouter et vous expliquer régulièrement ce qui se passe.

En dehors de la campagne électorale, quand est-ce que vous avez eu la dernière fois des informations et des explications sur les actions et réalisations du département pour l’Ile d’Yeu ? C’est opaque !

Soutenir notre candidature et nous élire, c’est casser ce monopole qui dure depuis plus de 10 ans, arrêter de laisser les pleins pouvoirs entre les mêmes mains  et favoriser le changement et la diversité.

Nos collèges

Les départements s’occupent des collèges: construction, réparation et entretien, restauration scolaire et gestion des agents qui y travaillent.

Les collégiens de l’Ile d’Yeu doivent continuer à étudier dans de bonnes conditions bien entendu et nous suivrons de très près les demandes de financement pour la rénovation et l’entretien des bâtiments et le maintien des agents. Rappelons que les élus départementaux siègent au conseil d’administration du collège à côté de l’élu municipal en charge de la jeunesse. Nous partagerons, nous l’espérons, le même souci, qui est le bien être de vos enfants au collège et la réussite dans leurs études.

Nous mènerons une action pour améliorer la logistique de la restauration scolaire qui est partagée aujourd’hui par le collège public et le collège privé et ne permet pas à tous de déjeuner dans de bonnes conditions.

Choisir la bonne orientation

Nos jeunes doivent avoir les moyens de s’orienter dans des filières qui recrutent en Vendée et plus largement en Pays de La Loire. Pour cela nous proposerons au conseil départemental de mieux accompagner la recherche du stage de 3ème. Accompagnement qui pourrait se faire en développant les échanges et les réseaux entre l’Ile d’Yeu et la Vendée grâce à notre participation active au conseil départemental. En ouvrant nos jeunes sur les métiers et professions qui n’existent pas forcément sur l’ile, on peut ouvrir leur curiosité et leur donner envie d’aller plus loin, ce qui est toujours très motivant pour s’accrocher à ses études.

Aider les filles à s’épanouir

Nous mènerons une action spécifique auprès des collégiennes, pour qu’elles se sentent libres d’aller dans des métiers qu’elles imaginent masculins (souvent les métiers scientifiques et techniques porteurs d’emploi). Les filles sont aussi bonnes que leurs camarades garçons en math, physique et biologie. Il faut encourager de façon plus active celles qui ont envie de poursuivre dans ces voies. Nous engagerons donc une action au département pour que l’orientation en fin de collège soit beaucoup plus inclusive.

Nautisme, environnement, recherche, autant de filières à développer

Nous avons tous suivi la fabuleuse performance de Benjamin Dutreux et on est très fier de son parcours. Il nous montre aussi que la filière des formations et métiers liés à la mer doit être encore plus développée et qu’elle a du sens en Vendée.

En plus de la filière nautique, Yeu a une carte à jouer sur la filière des métiers liés à la défense de l’environnement et aux enjeux climatiques. Les actions pédagogiques ont déjà commencé grâce aux ateliers scientifiques d’ODySéYeu déployés dans les deux collèges. Nous les soutiendrons et pensons qu’il faut monter en puissance dans les prochaines années pour que les jeunes découvrent et s’intéressent davantage aux métiers scientifiques: métiers du numérique, métiers de la physique, de la biologie, de l’agroécologie. On sait déjà que ces secteurs sont porteurs, et que l’emploi est souvent bien rémunéré. Tout cela se prépare dès aujourd’hui pour que vos enfants ne se retrouvent pas dans 10 ans sans formation et sans emploi ou dans des métiers qui n’existent déjà plus.

Nos enfants sont notre avenir, nous devons les accompagner dès aujourd’hui pour construire leur île de demain.

Rapprocher l’île du continent

Les Vendéens sont attachés à leur famille. A l’Ile d’Yeu, plus qu’ailleurs, voir sa famille est un vrai sujet: les familles sont divisées avec un pied sur le continent, un pied sur le caillou. Il nous semble essentiel de pouvoir faciliter au maximum les rapprochements entre islais et apparentés insulaires, les ex-islais, sans parler des amis !

Nous souhaitons, si nous sommes élus, pouvoir proposer des tarifs spéciaux pour les apparentés insulaires en période de fêtes pour que le prix des billets pour une famille ne soit plus un problème.

De nombreuses personnes rencontrent des difficultés à envoyer leur jeunes enfants sur le continent, nous mettrons en place un accompagnement des enfants de moins de 12 ans avec prise en charge avant l’embarquement et remise à la famille à l’arrivée.

La demande est aussi très importante pour un horaire de bateau en milieu de journée hors saison au moins un jour par semaine, le mercredi ou le samedi. Il faut trouver une solution pour éviter de longues attentes sur le continent pour un court rendez-vous médical ou une compétition sportive.

Nous serons vigilants, même si c’est une compétence régionale, à obtenir des horaires plus cohérents entre les bateaux et les transports publics. Le réseau régional des TER va être ouvert à la concurrence, il faut en profiter pour travailler sur les horaires des liaisons.

Et pour ceux qui attendent le bus ou le bateau, nous souhaitons aménager un espace d’attente où l’on peut travailler, équipé de tables, de wifi, de prises de courant et bien chauffé en hiver ! Nous en avons besoin à Fromentine mais aussi à l’Ile d’Yeu pour offrir aux professionnels un espace de coworking, très utile à tous les étudiants et télétravailleurs. Ils sont de plus en plus nombreux dans les gares et répondent aux nouveaux modes de travail.

Enfin, nous pensons qu’il est possible d’aménager un point relais-colis au service marchandises de la gare maritime, pour éviter d’avoir à faire des allers-retours compliqués et laborieux sur le continent pour un simple paquet.

Oya HélicoIl va de soi que nous ferons tout pour maintenir la liaison par hélicoptère pour les évacuations sanitaires et médicales. Nous veillerons à ce que tous les grands malades puissent profiter de tarifs adaptés en hélico pour pouvoir aller faire leurs soins régulièrement sur le continent. On entend dire que cette liaison pourrait être remise en cause si les conseillers départementaux ne viennent pas de la majorité municipale? Nous nous étonnons ! Comment peut-on imaginer se passer de cette précieuse liaison, surtout après l’épidémie que nous venons d’affronter ensemble !

Nos propositions pour l’environnement

Nos zones naturelles

Espace naturel

Les zones naturelles protégées sont la richesse de notre île, elles font sa beauté. Bafouer ce paysage qui fait partie du patrimoine de l’ile revient à transformer l’Ile d’Yeu en Ville d’Yeu. La protection des espaces naturels n’est plus négociable si l’on veut continuer à profiter de leurs bienfaits (calme, nature sauvage, chants des oiseaux…) Cet environnement qui nous est cher ne perdure que si il est protégé de toutes parts.
Nous mettrons en place en partenariat avec le département et avec tous les acteurs locaux, (propriétaires, agriculteurs et association de chasse…), un plan de gestion en faveur de la biodiversité, de la friche et de la conservation des zones humides.

Notre alimentation

marché

Bien manger c’est important, les fruits et légumes produits sur l’île, les produits de la pêche et de l’élevage ont le bon goût de l’Ile d’Yeu. Nous souhaitons donc encourager l’achat local et les circuits courts, notamment pour la cantine et les restaurants des Collèges et EHPAD.

Adoucir notre mobilité

Circulation à vélo
Circulation à vélo

La planète se réchauffe et l’ile d’Yeu n’y échappera pas. Il est impératif de réduire nos émissions à effets de serre.
Nous souhaitons encourager la mobilité positive avec un usage accru du vélo dans tous nos déplacements courants. Nous préférons le vélo plutôt que la voiture chaque fois que c’est possible: beaucoup de voitures sont déjà stationnées partout, cela défigure l’espace public qui n’est pas extensible et le vélo est bon pour la santé!

Pour cela nous travaillerons sur trois mesures phares:

    • Aide à l’achat de vélos électriques pour les particuliers et les professionnels (triporteurs).
    • Création d’un abri de stationnement sécurisé pour les vélos près de la gare pour pouvoir les laisser plusieurs jours quand on part sur le continent, limiter les conduites au bateau et désengorger les parkings autour du port.
    • Installation et marquage au sol pour des pistes cyclable sécurisées, afin de protéger nos enfants qui vont au collège et à l’école.

Climat et littoral

Nous voyons à plus long terme, et nous savons déjà que le réchauffement climatique conduira à une montée des eaux, plus ou moins grande, les scientifiques suivent cela de très près. Nous devons nous préparer sur notre île et donner aux chercheurs déjà sur place les moyens pour à la fois surveiller le trait de côte, sensibiliser les islais à l’urgence climatique et nous aider à anticiper les phénomènes d’érosion et de submersion.

Enfin nous demanderons au Conseil Départemental de prendre en compte les enjeux climatiques à chaque décision. Il s’agira pour toute action menée par lui de savoir quelle seront ses conséquences négatives mais aussi positives sur l’environnement: conséquences en terme de réchauffement climatique, disparition d’espèces végétales ou animales, pollution de l’eau, de l’air, des sols, épuisement des ressources naturelles.
L’impact environnemental deviendra alors un réflexe dans toutes nos décisions et actions.

Il y a urgence

Les questions de l’environnement ne peuvent se résumer à un débat politique ou à une lutte de pouvoir. Ici plus qu’ailleurs, elles nous concernent tous et l’avenir de l’île d’Yeu, territoire contraint entouré d’eau dépend des solutions que nous mettrons en œuvre pour la protéger. Il faut agir maintenant et ensemble.