L’eau potable et l’assainissement

eau potableJusqu’en 1960, les Islais s’approvisionnaient en eau grâce aux nombreux puits présents sur l’île. Pour répondre aux besoins spécifiques des habitants de Port Joinville, on avait créé une organisation de porteurs d’eau qui conduisaient une petite citerne tractée par un cheval. Ils parcouraient les rues et fournissaient l’eau aux habitants.

En 1960, avec le développement du tourisme, les puits se tarissaient pendant la saison. Le maire de l’époque, Louis Michaud, a obtenu un financement pour créer la première canalisation venant le Notre-Dame-de-Monts jusqu’au Marais Salé. Cette canalisation comportait 36 tubes de 500m de longueur, et de 15cm de diamètre.

En 1980, une seconde canalisation de 25cm de diamètre est venue renforcer la première.

L’eau potable aujourd’hui

La distribution d’eau potable est assurée par Vendée Eau, qui l’a déléguée à la SAUR.

Le réseau comporte environ 150km de canalisations qui desservent  6000 branchements.

L’Ile d’Yeu consomme environ 400000m3 d’eau potable chaque année, avec environ 700m3 par jour en hiver, montant jusqu’à 4000m3 par jour au plus fort de la saison. La consommation moyenne par compteur est de 65m3 par an.

L’assainissement collectif des eaux usées

eaux uséesL’assainissement collectif (tout à l’égout) est également assuré par la SAUR en délégation de la municipalité.

Le réseau d’assainissement collectif comporte 57km de canalisations et 27 postes de relevages. Ces canalisations amènent les eaux usées jusqu’à la station d’épuration des Roses. Sa capacité est de 19500 habitants. Environ 4000 branchements sont réalisés sur ce réseau, qui a recueilli 390000m3 d’eau à traiter en 2018.

L’assainissement non collectif (ou individuel) des eaux usées

Environ 2000 abonnés à l’eau potable ne sont pas desservis par le réseau d’assainissement collectif. Ils doivent alors s’équiper d’un dispositif d’assainissement individuel, qui est contrôlé régulièrement par la commune, qui a confié cette mission à la SAUR.

Les éoliennes en mer

Eoliennes en mer
Eoliennes en mer

Le parc éolien devrait bientôt voir le jour avec une mise en service prévue à l’horizon 2024.

C’est un projet d’Etat et la mairie n’a aujourd’hui pas pouvoir de décision.

Notre liste est divisée sur le sujet. Certains sont pour, d’autres contre, mais nous ne pouvons pas occulter la réalité.

Notre position commune est de travailler avec le consortium pour nous assurer qu’il respecte ses engagements pris dans l’appel d’offres.

L’État a annoncé dernièrement sa volonté de doubler la capacité des parcs éoliens en mer sur le territoire.

Nous nous opposerons à l’extension du parc actuel et à l’implantation d’un nouveau parc à proximité de L’Ile d’Yeu.

Les commerces de l’île

marchéL’activité commerciale de l’île est surtout présente sur Port Joinville mais également dans une moindre mesure à Saint-Sauveur et au port de la Meule.

Nous comptons environ 200 commerces couvrant tous les secteurs marchands. Une partie significative de ces commerces est ouverte à l’année, même si beaucoup d entre eux dépendent de l’activité touristique.

Deux marchés sont présents sur l’île:

    • Port Joinville, tous les jours de  l’année.
    • Saint-Sauveur, tous les matins en juillet et en août.

Il y a une forte demande de locaux commerciaux mais l’offre est malheureusement faible.

Ces commerces contribuent à maintenir l’Ile d’Yeu vivante tout au long de l’année. En cette période où l’achat auprès des commerces en ligne se répand de plus en plus, achetons local pour les aider à continuer leur activité et à se développer!

Dépôt de la liste M’YEU ensemble à la sous-préfecture

Notre liste a été déposée à la sous préfecture des Sables d’Olonne aujourd’hui.

Liste M'YEU ensemble
Clic pour zoomer… encore un peu de patience, nous dévoilerons les noms ce week-end!

Quatorze femmes et quatorze hommes qui viennent d’horizons différents et qui souhaitent offrir leur temps et leurs compétences au service de l’intérêt général m’ont rejoint depuis début octobre pour construire notre programme.

Notre liste est apolitique. Notre engagement est sincère et nos valeurs sont communes.

Vous souhaitez connaitre leurs noms? Un peu de patience, nous les dévoilerons ce week-end! D’ici là un indice, notre moyenne d’âge est de 48 ans.

Pourquoi 29 candidats?

Le conseil municipal comportera 27 membres:

    • 14 attribués à la liste qui gagnera l’élection,
    • 13 répartis de manière proportionnelle entre les listes en fonction de leur % de votes à l’élection.

Ainsi, avec 51% contre 49%, il y aurait 14+7=21 conseillers de la liste gagnante, et 6 conseillers de l’opposition. Avec 60% contre 40%, ce serait 22 et 5, comme actuellement. Et avec plus de 96,2% la liste gagnante emporterait tous les sièges!

Les candidats supplémentaire sur la liste sont en « réserve ». En effet, pendant les six années qui viennent, il est possible qu’un ou plusieurs conseillers élus quittent le conseil municipal, par démission, ou plus tristement, par décès. Dans ce cas, le candidat le mieux classé sur la liste non encore élu devient automatiquement conseiller municipal en remplacement.

Pour éviter de devoir refaire des élections en cas de départs multiples, la Loi autorise ces deux candidats supplémentaires.

 

Quelques chiffres sur notre sécurité

Les sapeurs-pompiers, les canotiers de la SNSM et la team Oya Hélico sont mobilisés au quotidien pour assurer notre sécurité sanitaire et matérielle. Voici quelques chiffres pour l’année 2019:

    • Nos pompiers ont effectué 1136 interventions dont 39 incendies, 84 accidents sur voie publique et 965 secours à personne.
      pompiers yeu
    • Nos canotiers ont effectué 98 sorties pour 86 personnes secourues et 13 évacuations sanitaires.
      canot SNSM
    • Oya Hélico a effectué 190 évacuations sanitaires dont 70 de nuit.
      Oya Hélico

Ces chiffres démontrent que la sécurité des biens et des personnes en milieu insulaire, est un enjeu majeur. Elle mobilise toute une chaîne humaine et logistique.

Bien vivre à l’ile d’Yeu c’est aussi avoir le sentiment d’y être en sécurité. Bravo et merci à toutes ces personnes qui y contribuent !

Notre approche financière

Rendre chaque € efficace
Rendre chaque € efficace

Nous souhaitons gérer le budget de la commune de façon raisonnable, avec des investissements maîtrisés, phasés, réguliers. Nous éviterons les à-coups d’une année sur l’autre.

Le niveau actuel des taux d’intérêt bancaires facilite le recours à l’emprunt que nous utiliserons de manière mesurée.

Pour financer nos projets, nous sommes favorables à céder intelligemment les biens de la commune. Notre règle:

    • Chaque euro encaissé d’une vente doit obligatoirement servir à un nouvel investissement.
    • Jamais il ne servira au fonctionnement ni au paiement des intérêts de la dette.

En terme de gestion, nous rendrons chaque euro du budget de fonctionnement efficace en chassant les coûts superflus (certaines études par exemple).

Nous poursuivrons de nouveaux contrats de territoire pour obtenir des subventions aidant à développer nos projets et continuerons la négociation autour des surcoûts insulaires.

Nous nous engageons à maîtriser les taux de la taxes foncière et de la taxe d’habitation.

Quelques éléments sur les finances de la commune

Nos financesIl est toujours compliqué de présenter les chiffres financiers. Nous avons essayé de nous limiter aux montants clés sans trop entrer dans les détails.

L’endettement

En 2014, la Préfecture a mis la municipalité de l’Ile d’Yeu sous une « procédure de vigilance particulière », compte tenu de la dette trop élevée.
Toutefois, après quatre années sans emprunt, notre commune a retrouvé une situation saine fin 2017.

Endettement

Les investissements

Ce retour de la dette à une situation saine a permis à la municipalité de relancer les investissements à un niveau normal de 7 millions d’€ par an en 2018.
Les années 2019 et 2020 (repère B ci-dessous) consomment la capacité d’investissement des années suivantes. Cela est particulièrement observable pour 2022 (repère A) avec un budget d’investissement réduit à 3,8 millions d’€. Cela est insuffisant pour l’entretien courant de nos infrastructures.

Investissements

La zone hachurée correspond au niveau d’investissement supplémentaire qu’il faudrait engager pour rester à la moyenne du mandat 2014-2019.
Mais cela viendrait augmenter la dette du même montant (hors subventions). Cette dette se trouverait alors à un niveau très élevé (voir zone hachurée sur le graphique de la dette en haut de page).

Le fonctionnement

Le budget de fonctionnement est de 12 millions d’€ par an. Il est globalement maîtrisé grâce:

    • à l’obtention en 2017 de la dotation supplémentaire de 1,1 millions d’€ « Iles du Ponant » reconnaissant les surcoûts de l’insularité,
    • à l’apport supplémentaire des recettes fiscales liées au dynamisme immobilier, ce qui a permis de ne pas augmenter les taux d’imposition.

Vivre dans notre espace naturel

Canards au Marais Salé
Canards au Marais Salé

L’Ile d’Yeu bénéficie d’un espace naturel unique, dont une partie importante est classée comme zone protégée. Notre devoir est de protéger et de préserver cet espace, sa flore et sa faune pour que les générations futures puissent continuer d’en profiter.

Nos propositions :

    • Protéger la biodiversité et gérer notre patrimoine au travers de plans de gestion des zones naturelles, landes, marais et zones boisées dans la cadre de Natura 2000.
    • Mettre en valeur le marais de la Guerche.
    • Créer une maison de l’environnement et de l’agriculture dans les bâtiments du Grand Phare.
    • Créer un Arboretum sur la coulée verte, dans la continuité du verger patrimonial.
    • Relancer le projet «un arbre une vie» et planter un arbre mellifère à chaque naissance.
    • Mettre à disposition des parcelles pour ceux qui souhaitent exploiter un potager urbain, et protéger durablement les potagers existants au port et en centre bourg.
    • Intervenir auprès des acteurs locaux pour stopper l’utilisation des pesticides. Promouvoir les alternatives durables. Nos abeilles et nos insectes sont garants de notre avenir.
    • Gérer les nuisibles (rats, frelons, chenilles processionnaires, moustiques).
    • Mettre en place une stratégie globale de protection du trait de côte, identifier les secteurs réellement à protéger et rénover les cales d’accès.
Dune protégée
Dune protégée
    • Équiper les accès aux plages pour la protection des dunes et un meilleur confort des personnes âgées ou à mobilité réduite.
    • Rénover et créer des toilettes publiques autonomes.

Adapter nos déplacements

Circulation à vélo
Circulation à vélo

Piétons, vélos, voitures, utilitaires et bus sont souvent en conflit sur nos routes et chemins, au détriment de la sécurité et de la sérénité des usagers. Nous souhaitons rétablir une mobilité plus douce.

 

    • Améliorer l’état des routes avec un programme ambitieux de rénovation tout au long du mandat.
    • Mettre en place une signalétique directionnelle cohérente.
    • Aménager les parkings des églises, du Champ de Foire, de l’héliport et face à la station service.
    • Créer des cheminements cyclables, chaque fois que c’est possible, pour sécuriser les déplacements à vélo sur toute l’Ile et rendre plus agréable la circulation en voiture et à vélo.
      • En priorité, aménager l’accès vélo à Port Joinville par le haut de la plage de Ker Châlon pour séparer les flux de la rue Pierre Henri.
      • Poursuivre le projet de cheminement cyclable de Port-Joinville vers la côte sauvage.
    • Repenser le service de bus municipal pour offrir aux usagers des horaires adaptés et permettre des trajets plus directs.
    • Permettre la circulation à pied en toute sécurité en élargissant ou en créant des trottoirs et des cheminements piétons avec notamment des accès pour les personnes à mobilité réduite.

Entreprises et emplois

Emploi
Emploi

Nous vous présentons quelques statistiques sur les entreprises et les emplois sur l’Ile d’Yeu.

 

Notre île comptait 452 entreprises en 2018, avec  44 créations dans l’année. La répartition de ces entreprises par secteur d’activité est détaillée ci dessous.

Entreprises en 2018
Entreprises en 2018

Concernant les emplois, ils se répartissent comme indiqué ci-dessous. On constate une forte majorité d’hommes dans les secteurs agriculture, industrie et construction. Le secteur commerce, transport et services divers est équilibré entre femmes et hommes. Enfin, les femmes sont majoritaires (plus des 2/3) dans le secteur administration publique (y compris enseignement et santé).

Emploi par secteur d'activité
Emplois par secteur d’activité

Pour terminer, un peu plus de 3/4 des emplois sont des emplois salariés, pourvus de manière équilibrée par des femmes et des hommes.

Concernant les emplois non-salariés, ils sont répartis environ 2/3 hommes et 1/3 femmes.

Emploi H/F et salarié/non-salarié
Emploi H/F et salarié/non-salarié